Mes derniers avis




lundi 11 décembre 2017

Outliers, tome 2

Auteur : Kimberly McCreight
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Thriller, Jeunesse/YA
Sortie : 2017
Pages : 378









Mon avis en bref :
Un second tome que j'ai préféré au 1er, beaucoup de rebondissements, et une histoire prenante du début à la fin !








Quatrième de couverture

Suivez votre instinct, surtout quand il vous dit de fuir.
Wylie et Jasper ont réchappé de justesse à l'horreur du Camp Colestah. Mais la menace plane toujours sur eux, plus présente que jamais. Wylie le sens grâce à ce don qu'elle apprend à maîtriser : elle lit les émotions des autres comme à livre ouvert.
Cela suffira-t-il pour percer à jour les menteurs ? Coincée entre les fantômes du passé et les monstres du présent, Wylie va devoir soigneusement choisir ses alliés.
La sécurité des siens est à ce prix, et tellement plus encore...



Mon avis

J'avais bien aimé le 1er tome de cette saga, avec la découverte des anomalies, et tous les mystères qui entouraient Wylie, même s'il m'avait manqué quelque chose pour vraiment être prise dans l'histoire. Dans ce second tome, j'ai beaucoup plus accroché avec celle-ci, très prenante du début à la fin.

Dans cette suite, on va retrouver Wylie peu après les événements du 1er tome. Elle va apprendre petit à petit à gérer son don de lire dans les émotions des autres, et elle en découvrira toujours un peu plus au sujet des anomalies, lorsqu'elle se retrouvera dans un hôpital en compagnie de plusieurs autres comme elle. Elle pourra également compter sur l'aide de son papa qui tentera l'impossible pour protéger sa fille, qui est devenue une cible pour certaines autorités qui veulent l'étudier.

Ce 2ème tome est rempli de pas mal de rebondissements tout au long du livre. Certaines choses dont je m'attendais un peu et d'autres absolument pas ! J'ai beaucoup aimé suivre wylie, dans une histoire qui s'est révélée plus intéressante à mon goût que dans le tome précédent.

J'ai adoré en savoir plus sur son don ainsi que sur toute cette histoire d'anomalie, et j'ai également beaucoup aimé retrouver Jasper, qui a été énormément touché par les différents événements autour de Cassie dans le 1er tome. Il en est ressorti changé, affaibli, car il s'en veut terriblement, et il aura énormément besoin de l'aide de Wylie pour remonter la pente, et elle aussi, aura besoin de compter sur son nouvel ami, pour démêler le vrai du faux dans toute cette histoire.

L'écriture de l'auteur est toujours aussi agréable à lire, les éléments importants de l'histoire sont dispersés par-ci par-là tout au long du livre, et même si on tente tant bien que mal de réussir à savoir ou tout cela va nous mener, la fin est une réelle surprise totalement inattendue, qui donne hyper envie de lire la suite et de retrouver les personnages dans un 3ème tome qui s'annonce très intriguant !


D'autres avis sur
Logo Livraddict

samedi 9 décembre 2017

Les beaux lendemains de Saint-Chanas

Auteur : Véronique Lesimple
Editions : France Loisirs
Genre : Romance, Historique
Sortie : 2017
Pages : 386








Mon avis en bref :
J'ai passé un super moment avec cette histoire se déroulant juste après la 1ère guerre, notamment grâce à l'écriture très fluide et agréable de l'auteur !






Quatrième de couverture

Laisser les fantômes derrière soi... Retrouver goût à la vie... S'autoriser à aimer enfin ?

1919. Plongée dans l'hiver, la France pleure encore ses morts. De retour chez eux, les soldats doivent pourtant s'obliger à reprendre une vie normale. Grâce à l'amitié qui le lie depuis l'enfance au Comte Lucien de Lavera, le lieutenant Armand Rouvière se voit proposer le poste de régisseur au château de Saint-Chanas. A peine arrivé, le jeune homme découvre un domaine à l'abandon et une famille si marquée par le drame que la vie même semble avoir déserté les couloirs du château. Sarah, la tante excentrique, Hubert l'héritier qui a perdu la vue dans une tranchée, Louise, la belle et inconsolable veuve de guerre, et son petit garçon délaissé, Charles, vivent reclus dans leur chambre, n'échangeant que quelques mots à l'heure des repas. Armand par sa bienveillance et sa volonté réussira-t-il à leur redonner le goût de vivre ? L'amour soufflera-t-il à nouveau sur ces coeurs endormis ?



Mon avis

J'ai toujours fait de magnifiques découvertes avec le prix des lecteurs de France Loisirs, alors lorsque l'on m'a proposé de lire ce livre, j'ai craqué simplement en voyant cette superbe couverture, et j'avais hâte de lire cette histoire qui me sortait un peu de ma zone de confort habituelle !

Armand et Lucien sont deux amis d'enfance qui vont être appelés au front durant la 1ère guerre mondiale. Ils vont rentrer vivants, mais profondément marqués par tout ce qu'ils ont vécu durant ces années de guerre, notamment Armand. Lorsque Lucien va lui proposer le poste de régisseur au château de Saint-Chanas appartenant à sa famille, celui-ci accepte non sans hésitation.

Très vite, Armand va se rendre compte qu'il aura beaucoup à faire pour remettre ce château en état de marche, non seulement financièrement, mais également afin d'aider chacune des personnes vivants dans ce château, car la guerre les à tous atteints d'une manière où d'une autre et les membres de cette demeure tentent de survivre plutôt que de vivre. Armand va tenter de les aider, et par la même occasion, de s'aider soi-même, à surmonter les horreurs de la guerre et retrouver le goût de la vie.


C'est vraiment une histoire que j'ai adoré suivre tout au long de ce livre. J'ai pris plaisir à suivre Armand, lorsqu'il découvre cet énorme château à l'abandon, et qu'il fait connaissance peu à peu avec les différents membres qui y vivent. Il y a Louise, une femme ayant perdu son mari durant la guerre, elle a un jeune fils qui vit également avec elle : Charles, mais ne s'occupe que rarement de lui, car mis à part pour participer rapidement aux repas de famille, elle ne sort que rarement de sa chambre. C'est une femme qui paraît très froide au départ, on se doute que c'est parce qu'elle ne s'est toujours pas remise de la mort de son mari. Mais petit à petit, Armand va réussir à la faire sortir de sa coquille et à l'aider à remonter la pente, et c'est un personnage que j'ai apprécié de plus en plus au fil des pages.

Il y a aussi Sarah, la tante un peu folle, qui a également mis sa vie en pause durant la guerre, et a également de la peine à retrouver un semblant de vie normale au château. Sarah est une jeune femme très haute en couleur, elle n'a pas sa langue dans sa poche, on sent par moment qu'elle a été très touchée par ces années de guerre, même si elle semble s'en cacher un peu au premier abord. C'est une femme que j'ai trouvé très attachante et adorable avec le petit Charles.

Et puis, il y a Hubert, l'héritier de la famille, qui est revenu très atteint par la guerre, puisqu'il en a perdu la vue. J'ai été énormément touchée par ce personnage. Au départ très distant et froid, il va finir par se dévoiler à nous en même temps qu'Armand arrivera à lui faire oublier ne serait-ce qu'un petit peu toutes les atrocités qu'il a vécu, d'autant plus que celui-ci est également passé par là. Ensemble ils vont se comprendre, ils vont tenter de profiter à fond de toutes les petites choses de la vie, et Armand va réussir l'exploit de redonner à Hubert le goût de la vie, le goût de sortir, de faire la fête, de rire, de prendre du bon temps, d'être simplement heureux des petites choses que la vie va pouvoir encore leur offrir à tous.

L'écriture de l'auteur m'a énormément touchée ! Grâce à cette très belle plume, j'ai eu de la peine à vouloir refermer ce livre, tant j'appréciais suivre ces personnages dans leur petit morceau de vie. L'écriture est fluide, tout en légèreté, on se contente avec bonheur de suivre la vie de chacun des personnages au château, on apprend à les découvrir, à les voir évoluer, à les voir surmonter ce qu'ils ont vécus pour retrouver petit à petit le goût des choses simples.

J'ai adoré l'époque dans laquelle se passe cette histoire, j'ai adoré les beaux moments d'amitié et d'amour entre les différents personnages qui nous sont proposés par l'auteur, et je serais plus que ravie de découvrir un autre livre de celle-ci si l'occasion se présentait.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

mercredi 29 novembre 2017

Robert Langdon, tome 5 : Origine

Auteur : Dan Brown
Editions : JC Lattès
Genre : Thriller
Sortie : 2017
Pages : 559







Mon avis en bref :
Un réel plaisir de retrouver Robert Langdon avec une nouvelle enquête mais il manquait un peu d'énigmes à mon goût et l'histoire stagne un peu durant une petite partie du livre...







Quatrième de couverture

Bilbao, Espagne. Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie et iconographie religieuse, arrive au musée Guggenheim pour assister à une cérémonie historique avec l'annonce d'une découverte scientifique révolutionnaire. L'organisateur de cette soirée n'est autre que le grand futurologue Edmond Kirsch, un milliardaire de quarante ans dont les inventions et les prédictions audacieuses ont fait de lui une célébrité mondiale. Kirsch, qui a été dans sa jeunesse l'étudiant de Langdon à Harvard, est sur le point d'annoncer le résultat de ses recherches... et d'apporter enfin une réponse aux deux questions fondamentales de l'humanité.
Dès le début de la soirée, Langdon, comme les centaines d'autres invités, est fasciné par l'originalité de la cérémonie. Une évidence s'impose : la découverte de Kirsch va susciter une controverse bien plus profonde qu'il ne l'avait imaginé. Mais la soirée parfaitement orchestrée jusqu'alors va soudain virer au chaos. La découverte de Kirsch risque d'être perdue à jamais. Sous le choc, et en grand danger, Langdon est contraint de quitter précipitamment Bilbao. Dans sa fuite, il est accompagné de Ambra Vidal, la directrice du musée qui a préparé avec Kirsch cette soirée explosive. Tous deux s'envolent pour Barcelone, et se lancent dans une quête périlleuse pour retrouver un étrange mot de passe qui permettra de révéler au monde la découverte de Kirsch.
Plongeant dans les dédales sombres de l'Histoire et des religions, Robert Langdon et Ambra Vidal doivent échapper à un ennemi puissant qui semble envoyé par le Palais royal et prêt à tout pour réduire au silence Edmond Kirsch. Sur une piste jalonnée d'oeuvres modernes et de symboles énigmatiques, Langdon et Ambra Vidal vont finir par découvrir les clés menant au secret de Kirsch... et à cette grande révélation qui, depuis des millénaires, échappe à la compréhension de l'homme.




Mon avis

Je suis une très grande fan des livres de Dan Brown ayant pour personnage principal Robert Langdon, un maître de la symbologie que j'adore chaque fois un peu plus au fil de l'histoire, et d'avantage encore depuis que Tom Hanks a incarné à maintes reprises ce rôle au cinéma, car j'ai l'impression de visualiser encore un peu plus les événements qui tournent autour de Langdon et d'apprécier encore plus ces livres du coup. C'est donc avec énorme impatience que j'attendais une nouvelle aventure de Robert Langdon, et je me suis jetée sur Origine dès sa sortie en librairie.

Dès le départ, le ton de l'histoire est donné, le professeur Langdon aura une nouvelle fois fort à faire après qu'un de ses anciens élèves devenu un ami, va attiser sa curiosité en organisant une très grande soirée qui sera retransmise en direct par de nombreux médias, dans laquelle il prétend avoir trouvé la clé des deux grandes questions qui pourront chambouler le cours de l'Histoire, détruire les religions, et donner enfin un sens à la vie humaine. Mais tout ne se passera pas comme prévu, forcément, et Langdon aura fort à faire pour tenter de découvrir et révéler au monde entier ce fameux secret qui pourrait tout changer dans le futur.

Comme d'habitude, c'est une histoire vraiment maîtrisée de la part de Dan Brown. On sent qu'il a une nouvelle fois fait preuve d'un long travail de recherche pour écrire ce livre, et comme toujours, on y découvre des choses vraiment super intéressantes, qui nous donnent envie nous-même de faire quelques recherches, pour en savoir encore un peu plus sur certains sujets, comme l'art, la technologie, mais surtout, les deux grands sujets de cette histoire : la Science, et la Religion.

Dès les premières pages, j'ai été tenue en haleine par l'histoire, comme toutes les personnes du livre, car elles veulent à tout pris savoir ce que Kirsch va révéler, qu'est-ce qui peut être si incroyable que ça bouleverserait la vie humaine, et moi aussi, j'avais vraiment très envie de savoir ce que Dan Brown avait bien pu nous inventer. Mais bien sûr, je savais que tout ne se résoudrait pas en quelques pages forcément. Cette envie d'avoir la réponse aux deux fameuses questions de Kirsch m'a vraiment donnée envie de ne plus lâcher le livre avant d'avoir ma réponse.

Mais malheureusement, mon engouement s'est presque un peu essoufflé après plus d'une centaine de pages, car l'histoire stagne un peu, à mon plus grand regret. Peut-être que j'étais trop impatiente d'avoir le fin mot de l'histoire et donc je voulais que les choses bougent, mais je pense plutôt que c'est surtout dû au fait que Dan Brown m'avait habitué à des histoires qui nous tiennent en haleine du début à la fin, avec plein de courses poursuites, des énigmes qu'on essaye tant bien que mal de déchiffrer.

Pour moi, le petit bémol d'Origine, c'est que l'histoire se révèle au final un peu trop simple, durant une grande partie du livre on va suivre Langdon a un ou deux endroit avec juste un objet a déchiffrer, et je trouvais que ça manquait de symbologie justement.

Par contre, les 150 dernières pages du livre se révèlent, comme les 150 premières, à nouveau hyper prenantes, remplies d'action, d'énigmes, de rebondissements que je n'avais pas du tout vu venir, et c'était génial !

Comme à chaque fois, j'ai adoré le personne de Robert Langdon, et j'ai aussi également plutôt bien aimé celui d'Ambra Vidal, la jeune femme qui va l'accompagner cette fois-ci. Mais s'il y a un autre "personnage" que j'ai vraiment plus qu'adoré dans ce livre, c'est celui de Wilson. J'utilise des "", car Wilson n'est pas un être humain à proprement parlé, c'est un programme informatique. Mais il est tout simplement génial, et tellement bien fait que comme Langdon, on s'attache hyper vite à lui, et j'ai vraiment adoré la relation qui va s'installer entre lui et Langdon, et qui m'a bien fait rire aussi ! 

Au final, c'est une très bonne lecture, j'ai eu beaucoup de plaisir à suivre Langdon dans une histoire parlant d'un sujet que j'adore, la science, confronté à celui de la religion. Ce ne sera pas mon préféré de toute la saga des Robert Langdon, mais pour moi, Dan Brown a fait le job d'une belle manière.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

lundi 20 novembre 2017

La meute du phénix, tome 3 : Nick Axton

Auteur : Suzanne Wright
Editions : Milady
Genre : Bit-Lit, Romance Paranormale
Sortie : 2014
Pages : 527









Mon avis en bref :
Un tome avec lequel on passe un bon moment, j'ai beaucoup aimé Nick, mais un peu moins Shaya par contre...







Quatrième de couverture

Shaya Critchley est une louve soumise, situation qui ne lui a jamais posé problème jusqu'à ce qu'elle découvre son âme soeur en la personne de Nick Axton : un puissant loup Alpha. Pas étonnant qu'un homme comme lui ne veuille pas s'unir à une fille comme elle. Mais alors pourquoi n'arrête-t-il pas de se mêler de sa vie au point de la pousser à fuir la ville ? Nick a pourtant une bonne raison de refuser de s'unir, un secret qu'il va devoir révéler à Shaya s'il espère conquérir le coeur de la fougueuse louve.




Mon avis

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu de romance paranormale, et longtemps que je n'avais plus avancé dans cette saga qui me plaît plutôt bien (ma lecture du tome 2 remonte à pas loin de 4 ans...). Mais ce qu'il y a de bien avec ces sagas où l'on suit un personnage différent dans chaque tome, c'est qu'on peut reprendre après une pause sans se sentir perdu.

Dans ce tome, on va donc se concentrer sur Nick, ami de Trey que l'on découvre dans le tome 1. Nick est un loup Alpha qui dirige sa propre meute. Son âme soeur est supposée être Shaya, mais malheureusement, les choses ne sont pas simple, il y a bien longtemps il a décidé de ne pas la revendiquer, car celle-ci est une louve soumise et il a peur qu'elle ne soit pas acceptée et écoutée par les membres de sa meute. Et également parce qu'il a vécu sa transformation en loup alors qu'il était enfant suite à un traumatisme, et les loups qui se transforment si jeune ont énormément de problèmes à l'âge adulte, et il ne veut pas être un boulet pour Shaya.

Mais il ne peut s'em pêcher de suivre ses moindres faits et gestes, de savoir où elle est, avec qui, etc... C'est ce qui va obliger Shaya à quitter la ville sans lui dire où elle va, afin de mener sa vie tranquille pour ne plus repenser au fait qu'elle ne soit pas assez bien pour son âme soeur...

Mais les choses vont évoluer, et comme vous vous en doutez, Nick va vouloir revenir sur sa position. Ce tome commence donc par le fait qu'il va vouloir retrouver Shaya, et tout mettre en oeuvre pour lui faire comprendre qu'il a changé d'avis et qu'il est prêt à être avec elle malgré tous les secrets du passé qu'il n'a jamais osé lui dire, et qui ont contribué à l'éloigner d'elle.

L'histoire de ce tome n'a rien d'extraordinaire, on ne va pas se le cacher, mais j'ai passé un très bon moment, j'ai aimé suivre Nick et Shaya, leurs jeux du chat et de la souris, et j'ai trouvé que les pages se tournaient extrêmement vite !

Nick est un personnage que j'ai vraiment adoré ! Il se montre vraiment adorable avec Shaya, tentant tout ce qui est possible pour la convaincre que ce n'est pas un connard, mais qu'il avait des raisons de la repousser, tout en continuant à garder son secret (le fait qu'il s'est transformé jeune et qu'il en garde encore maintenant de nombreuses séquelles qui le rendent malade et sujet à des migraines horribles). Tout ça fait que j'ai trouvé ce personnage vraiment intéressant à suivre et adorable.

Shaya m'a moins plu au contraire. Au départ, elle ne me faisait ni chaud ni froid, je la trouvais même intéressante lorsqu'elle tente de refaire sa vie et de surmonter sa douleur de s'être sentie rejetée, mais au fil de l'histoire, elle a vraiment commencé à me soûler à force de repousser Nick, d'être agressive, de ne pas le croire, etc...

Au début, le jeu du chat et de la souris est intéressant, mais au bout d'un moment, avec tout ce qu'il fait pour elle, certes elle a été blessée par le passé, mais j'en avais quand même marre qu'elle le repousse. Ce qui fait que les 3/4 de ce tome environ tournent là-dessus, et au bout d'un moment, on a envie de passer à autre chose et que l'histoire secondaire prenne un peu plus de place.

Je lirai la suite avec plaisir évidemment, surtout que jusqu'à présent, j'ai toujours passé un super moment avec cette saga, et je serais bien contente de retrouver Nick dans d'autres tomes, même si ce n'est que pour quelques passages, car c'est un personnage que j'ai doré ! 


D'autres avis sur
Logo Livraddict

mardi 14 novembre 2017

Charley Davidson, tome 11 : Onze tombes au clair de lune

Auteur : Darynda Jones
Editions : Milady
Genre : Bit-Lit
Sortie : 2017
Pages : 377








Mon avis en bref :
Un tome toujours aussi génial et palpitant, et encore une fois, l'auteur nous laisse complètement bouleversés par cette fin horrible..!








Quatrième de couverture

VOUS SAVEZ, CES MAUVAISES CHOSES QUI ARRIVENT AUX GENS BIEN ? C'EST MOI.

D'habitude, ma journée typique comprend des maris infidèles, des personnes disparues, des hommes d'affaires véreux... et des démons, des dieux maléfiques et des gens qui sont morts. Beaucoup, beaucoup de gens morts. Désormais, je dois également apprendre à vivre avec ma nouvelle condition de déesse toute-puissante, et mère de la sauteuse de l'univers. Les forces de l'enfer sont prêtes à tout pour me détruire, mais quand on est mariée au fils de Satan, difficile de ne pas tenter le diable...




Mon avis

Contrairement aux tomes précédents, au début j'ai eu beaucoup de peine à rentrer totalement dans l'histoire de celui-ci, je ne sais pas trop pourquoi. Même si j'étais super contente de retrouver Charley, Reyes, et les autres, je lisais quelques pages et puis je le reposais. Mais d'une fois que tout était mis en place et que l'on retrouve toutes les énigmes et l'humour qui font que j'aime tant cette saga, là je n'ai plus pu le lâcher.

Dans ce tome, Charley aura encore une fois fort à faire de tous les côtés possibles.

Tout d'abord, elle enquêtera sur les Foster, les parents adoptifs de Riley. J'ai beaucoup aimé ce côté de l'histoire car il nous permet d'apprendre beaucoup de choses sur le passé de Riley, et de comprendre encore un peu plus à quel point les Foster sont des gens complètement cinglés. Même si Riley n'est pas tellement d'accord pour que Charley mène l'enquête sur son propre passé, il devra finalement se résoudre à l'aider dans sa tâche pour la protéger, parce que bien sûr, il n'y a pas plus têtu que Charley sur terre (et même dans tous les univers).

Et puis, il y aura une autre petite enquête que j'ai bien aimé aussi, qui tournera autour d'Amber, la fille de Cookie. Celle-ci se fera harcelée par une personne qui semble tout savoir de sa vie et de ce qu'elle fait tout au long de la journée. L'équipe va donc devoir tout mettre en oeuvre pour découvrir qui se cache derrière cette personne.

L'histoire continuera à évoluer également du côté d'Obie, j'ai hâte d'en savoir plus à son sujet car dans ce tome, il est très intriguant, il semble très perturbé, et toutes les questions que l'on se pose quand à son futur me donnent très envie d'en savoir plus.

On retrouve également le couple Charley/Reyes plus proche que jamais, ce qui m'a manqué dans le tome précédent, et comme toujours, c'est chaud bouillant entre ces deux-là, pour notre plus grand plaisir.

Sans compter qu'on retrouvera également tout ce qui fait le charme de cette saga, des Dieux, les pouvoirs de Charley qui évoluent encore un peu plus, et je trouve cette situation super intéressante, mais aussi tellement drôle ! Charley est vraiment une miss catastrophe, mais ajoutez à celà des pouvoirs qu'elle ne contrôle pas toujours, et vous obtenez des moments vraiment cocasses.

Et puis, comme à son habitude, Darynda Jones nous laisse sur une fin des plus horrible, ce que je trouve encore plus sadique quand on ne sait même pas quand est-ce que l'on aura la sortie du tome 12 en VF 😓

D'autres avis sur
Logo Livraddict

jeudi 26 octobre 2017

L'Hayden, tome 1 : Le secret d'Eli

Auteur : Julie Muller Volb
Editions : France Loisirs (Nouvelles Plumes)
Genre : Fantastique, Jeunesse/YA
Sortie : 2017
Pages : 408








Mon avis en bref :
Une univers plutôt original et sympathique mais malheureusement j'ai détesté l'héroïne et je m'attendais à une histoire plus adulte.







Quatrième de couverture

Depuis le décès de son père, Mila vit sous la tutelle de sa soeur, Elisabeth, qui gère une maison d'hôtes. Alors que de mystérieux incendies ravagent plusieurs établissements de la ville, Mila fait connaissance avec un charmant pompier, Jeremiah, qui se trouve être leur pensionnaire. Troublée par ce jeune homme qui souffle avec elle le chaud et le froid, Mila voit aussi se multiplier autour d'elle des faits étranges. Une prétendue amie de sa soeur qui débarque blessée et en danger, des tatouages trop ressemblants pour que ce soit le fruit du hasard, et bientôt le départ précipité dEli, sans explications... Aidée par son ami Liam, Mila mène l'enquête et ses investigations la conduisent jusqu'à un saule rose, lieu de passage vers un monde surprenant et surnaturel. Confrontée à tous les dangers, Mila découvre alors d'inimaginables secrets à propos de sa famille.



Mon avis

Il me tardait vraiment de lire ce livre, tout d'abord parce que j'ai totalement flashé sur cette superbe couverture, ensuite parce que le résumé me tentait beaucoup et que j'ai toujours fait de merveilleuses découvertes grâce aux prix de l'imaginaire des Editions Nouvelles Plumes. Je me suis jetée sur ce livre en étant persuadée de passer un super moment, et malheureusement peut-être avec un peu trop d'attentes du coup, car j'en suis ressortie un peu déçue...

Dans ce livre, nous suivons Mila, une jeune fille qui vit avec sa soeur dans une maison d'hôte qu'elles gèrent, après qu'elles aient perdus leurs parents dans un accident. La vie de Mila va être bouleversée lorsqu'elle fait la rencontre de Jeremiah, un pompier qui va de suite énormément lui plaire, et qui va par hasard, devenir pensionnaire dans leur maison d'hôte. 

En plus de la venue de ce charmant jeune homme, d'autres choses étranges vont se passer dans la vie de Mila, elle va découvrir que sa soeur lui cache beaucoup de choses, que Jeremiah semble en savoir plus que ce qu'il ne prétend, et surtout, une jeune femme blessée débarque chez eux pour être pris en charge par la soeur de Mila, sans que celle-ci ne puisse savoir pourquoi et comment a-t-elle été blessée, par qui, et comment elle est arrivée chez eux.

Du jour au lendemain, Mila va découvrir un nouveau monde révélant des secrets dont elle ne soupçonnait pas du tout l'existence...


Dès le départ, je me suis rendue compte que l'histoire était destinée à un public plus jeunesse et adolescent que ce que je m'attendais à la base, mais ce sont des livres que j'apprécie lire donc cela ne m'a pas forcément plus perturbée que ça.

Mais très vite, j'ai eu un gros problème avec Mila, qui est un personnage que j'ai eu vraiment beaucoup de peine à supporter, et plus l'histoire avançait, plus j'avais de la peine avec elle. Je comprends qu'elle ai vécu des situations dramatiques, et qu'elle soit un peu perdue dans ce nouvel univers qu'elle découvre, mais au bout d'un moment, je n'arrivais plus à lui trouver d'excuses.

Mila est une fille que j'ai trouvé plutôt immature, elle pleurniche pour un oui ou pour un non (au début, c'est touchant, mais au bout d'un moment quand on ne peut rien faire ni lui dire sans qu'elle ait les larmes qui coulent toutes seules, c'est pénible), elle a des réactions de gamines, ce qui n'aide pas vraiment les gens autour d'elle a la traiter comme une adulte, ce qui m'a également un peu énervée. La soeur de Mila et Jeremiah la traite un peu comme une idiote, ils savent pertinemment que Mila commence a ouvrir les yeux, qu'elle découvre de plus en plus de choses étranges, mais ils continuent à ne rien lui dire durant la moitié de l'histoire. Et encore, toutes les découvertes qu'elle fait, c'est en cherchant d'elle même.

Le début est trop long à mon goût, on passe beaucoup de temps à suivre Mila qui tente de découvrir ce que sa soeur lui cache, par moment on se dit que celle-ci va enfin révéler des choses à Mila, mais non, rien du tout. Et il faut attendre la moitié du livre avant que l'univers fantastique arrive enfin, que Mila en sache plus, qu'elle se retrouve vraiment dans cet autre univers que sa soeur lui a toujours caché, et que l'action se mette enfin un peu en place.

Heureusement, les pages se tournent quand même toutes seules, et j'ai vraiment apprécié l'écriture fluide de l'auteur. Sans compter que malgré toutes ces choses qui m'ont dérangées ou fait lever les yeux au ciel, c'est un livre quand même trèèèsss addictif, ce qui fait que j'étais à la fois énervée par plein de choses et j'avais envie de reposer le livre, mais en même temps, j'avais tellement envie d'en savoir plus sur cet univers, de découvrir toutes ces choses qu'on avait caché à Mila, que je n'ai pratiquement pas réussi à le refermer avant de l'avoir terminé. C'est aussi notamment grâce à Jeremiah, qui est peut-être le seul personnage de l'histoire que j'ai vraiment aimé, que j'ai trouvé touchant et intéressant !

Je pense que je m'attendais peut-être à autre chose, un univers plus dans la fantasy adulte, et du coup j'ai eu encore moins de peine à passer au-dessus du caractère de Mila. C'est par contre un livre qui devrait beaucoup plaire aux adolescentes, et aux personnes qui n'ont pas trop l'habitude de lire de la fantasy car on rentre tout en douceur (c'est le cas de le dire) dans cet univers, sans compter que le petit côté romance devrait plaire également. 


D'autres avis sur
Logo Livraddict

mardi 17 octobre 2017

L'empire de sable

Auteur : Kayla Olson
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Dystopie, Jeunesse/YA
Sortie : 2017
Pages : 478








Mon avis :
Une dystopie qui m'a tenue en haleine du début à la fin, des personnages attachants et une histoire hyper addictive !






Quatrième de couverture

Il suffit d'un grain de sable pour faire s'écrouler un empire. Une page s'est tournée dans l'histoire de l'humanité depuis que les dérèglements climatiques ont rendu la plus grande partie du globe inhabitable. Puis a eu lieu la révolution orchestrée par les Loups, un puissant groupe armé. Ce jour-là, ils ont pris le pouvoir. Ce jour-là, ils ont tout pris à Eden, qui n'a rien vu venir. La voilà désormais détenue dans un camp de travail sous haute sécurité. Son seul espoir ? Gagner l'île de Sanctuary dont lui a parlé son père, le dernier territoire encore neutre. Mais quand Eden parvient finalement à y accoster avec d'autres évadés, l'île se révèle encore plus dangereuse que leur précédente prison...




Mon avis

Lorsque la Collection R nous a annoncé cette sortie, j'étais vraiment aux anges ! Une dystopie écologique qui a conquis mon chéri Léonardo DiCaprio, il ne m'en fallait pas plus pour me donner énormément envie de lire ce livre ! Et je n'ai pas du tout été déçue, puisque j'ai eu bien de la peine à le lâcher une fois commencé.

Dans cette histoire, nous sommes dans un futur proche dans lequel le monde a bien changé, puisqu'à cause des dérèglements climatiques, beaucoup de lieux sont désormais inhabitables, ce qui a provoqué bien des conflits entre les humains, et un groupe armé surnommé les Loups, qui ont décidé de prendre le pouvoir. Dans ce contexte, nous suivons Eden, qui est prisonnière dans un camp de travail forcé, comme de nombreux autres. La seule chose qui l'aide à tenir, c'est le journal que son père tenait avant de mourir, et qui mentionne Sanctuary, une île sensée être l'un des rares lieux neutre.

Alors, lorsque certains prisonniers du camp vont créer la panique pour tenter de s'enfuir, Eden va sauter sur l'occasion pour prendre un bateau et s'enfuir avec d'autres rescapées pour tenter de rejoindre Sanctuary. Mais très vite, elle se rendra compte que les filles avec qui elle se trouve semblent parfois cacher des choses, et surtout, que l'île n'est pas aussi paradisiaque qu'elle ne le pensait...

J'ai vraiment passé un excellent moment avec ce livre, que j'avais bien de la peine à lâcher une fois commencé ! Je dois dire que ça faisait un petit moment que je n'avais pas eu de lecture aussi addictive.

Dès les premières lignes, j'ai été intriguée par cette dystopie, par les personnages, par l'univers mis en place par l'auteur, et j'ai tout de suite senti que j'allais apprécier cette lecture. Mais d'une fois que les filles arrivent sur l'île, là je n'arrivais carrément plus à m'arrêter de tourner les pages.

J'ai beaucoup aimé tous les personnages que l'on rencontre, que ce soit Eden, ou alors les autres filles avec qui elle arrive sur l'île au départ, et d'autres personnages qu'elles vont rencontrer sur l'île, dont un en particulier qui m'a énormément touchée ! Le genre de personnage qui me fait encore plus aimer un livre.

J'ai trouvé aussi la plume de l'auteur particulièrement agréable à lire. Elle arrive parfaitement à nous tenir en haleine du début à la fin, nous donnant les informations que l'on attend au compte-gouttes, juste assez pour nous donner toujours envie de continuer jusqu'à avoir le fin mot de l'histoire.

On va de surprises en surprises, car même si j'ai bien tenté de savoir ce qui pouvait bien se passer sur cette île, j'étais bien loin du compte au final, me laissant totalement berner par l'auteur.

Cette histoire a vraiment tout pour plaire: de l'action, beaucoup de rebondissements, des énigmes, des frissons, de belles histoires d'amitiés et un soupçon de romance également, et un univers dans lequel on plonge totalement. On a l'impression d'être également sur l'île avec les personnages, et par moment on est tellement à fond dans l'histoire que lorsqu'on relève la tête, on se rend compte qu'on a dévoré une centaine de pages sans même s'en apercevoir.

Le seul petit bémol, c'est que je m'attendais à avoir une histoire un peu plus tournée du côté de l'écologie, quelque chose qui nous fasse réfléchir, mais c'est vraiment le contexte du tout début de l'histoire et au final, on oublie que c'est à cause de ça que tout a commencé, ce que je trouve un peu dommage...

L'empire de sable devrait bientôt être adapté au cinéma, mais je ne sais absolument pas où le projet en est pour le moment, donc j'espère que tout se mettra en route gentiment, je pense que ça pourrait en faire un film plutôt sympa, du style du "Labyrinthe" ^^


D'autres avis sur
Logo Livraddict